28 et 29 mars – Étape 5 : du sable, des collines et 11 balises à atteindre

ETAPE 5 – OULAD DRISS / FOUM-ZUID – kilométrage idéal 230 km – temps estimé 18h – 11 balises – Étape marathon
Pas de repos pour les Gazelles SNCF, une courte nuit pour recharger les batteries et c’est reparti !
Après les dunes de Merzouga, la première étape marathon de 320 kilomètres, c’est reparti pour 2 jours en autonomie dans la région de MHAMID avec ses hommes bleus, son sable, ses collines, son oued Draa… et ses tempêtes ! Le parcours s’annonce difficile surtout si le vent se lève et soulève la poussière rendant la prise de cap et le repérage mois facile.

Descriptif de l’étape :

Le défi des deux jours : parcourir 230 kilomètres et ramener les 11 balises.

  • Départ ce matin à 6h25
  • A 7h35 la première balise est atteinte
  • Nuit à la belle étoile entre la 5ème et la 6ème balise
  • Classement de l’étape 4 :  22ème tous équipages   –  8ème en 1ère participation
  • Classement général :  13ème tous équipage   –  2ème en 1ère participation

 


Plus d’infos sur l’étape 5 sur le site internet du rallye Aïcha des Gazelles.
Source : ETAPE 5 marathon : Mardi 28 et mercredi 29 mars 2017

8 réflexions au sujet de “28 et 29 mars – Étape 5 : du sable, des collines et 11 balises à atteindre

  1. Pas facile cette étape numéro 5 mais vous vous en êtes super bien tirées, félicitations! C’est marrant de rester scotché derrière un écran à regarder des petits triangles verts se déplacer… 🙂
    Bises et bonne continuation.

  2. Bravo vous avez bien avancé :ça ne devait pas être évident avec la tempête!

    Grâce au rallye on connait maintenant les hommes bleus (les touaregs).
    Continuez comme ça : on vous suit !

  3. Ça n’est qu’une expression ! Je voulais dire par là que les filles avaient peu de temps pour se reposer entre les étapes. Elles vivent l’aventure a un rythme très soutenu

    • ok, déolée, mais on pouvait le lire dans les 2 sens
      elles sont extraordinaires et je leur souhaite tous mes encouragements !
      et toutes les autres aussi !

  4. je crois que votre commentaire « aussitôt arrivées aussitôt repartie concerne l’équipe 197 et non 167 », car si l’on suit leur parcours, l’équipe SNCF étaient au bivouac hier soir.
    Marie Carmen

Laisser un commentaire